La fille en bleu, un album sur l’amitié pour nous éclairer

Par Julie Robert


Lorsque j’enseignais au 2e cycle, aider mes élèves à régler des conflits faisait partie de mon quotidien. Il m’est alors si souvent arrivé de me demander : «Mais pourquoi sont-ils amis? Pourquoi s’entourer de personnes qui ne nous font pas de bien?»  J’aidais ainsi, au cours de l’année, mes cocos à régler leurs conflits, à faire des messages clairs et à utiliser des outils intéressants que j’avais découverts au cours de diverses formations….

Je n’avais toutefois jamais encore trouvé un album vraiment approprié pour aborder avec mes élèves la thématique de l’amitié, un album pour les amener à réfléchir à ce qu’une relation d’amitié saine peut et devrait nous apporter. Vous comprendrez ma joie lorsque j’ai découvert cette nouveauté : l’album parfait pour aborder la thématique de l’amitié avec des élèves!!

Pour vous le procurer, c’est par ici : http://www.leslibraires.ca

la fille en bleu couverture

La fille en bleu, c’est la personne qui nous attire tant. Nous voulons être amis avec elle, et ce, à n’importe quel prix (et même parfois sans trop savoir pourquoi). Nous nous retrouvons alors dans de drôles de situations où nous ne faisons que suivre la personne que nous admirons tant.

La fille en bleu, c’est l’histoire de Manon, une petite fille qui tentera par divers moyens d’attirer l’attention de cette jeune fille vêtue de bleu…Le bleu, la couleur préférée de Manon. Le bleu, la couleur du ciel. Le bleu, une couleur étroitement reliée à la vie et aux rêves, parallèle intéressant entre cette couleur et le rêve de Manon d’avoir une vraie amie. Un magnifique album écrit et illustré par Elsa Oriol et publié chez Kaléidoscope, qui amènera nos élèves, petits ou grands, à réaliser l’importance d’être bien entouré.

la fille en bleu_1© Elsa Oriol « la fille en bleu », éditions Kaléidoscope.*


Pistes d’exploitation pour le 2e cycle…

Bien que cet album puisse s’exploiter à tous les niveaux, je vous propose dans cet article des pistes d’exploitation pour les élèves de la 3e et de la 4e année.

Intention pédagogique : Amener l’élève à s’éveiller aux exigences de la vie en collectivité et, plus particulièrement à réfléchir à ce qu’est une relation d’amitié saine (Domaines généraux de formation : Vivre-ensemble et citoyenneté, Programme de formation page 50)

  • Lecture interactive de l’album suggérée
  • Lire le résumé sur la quatrième de couverture et construire avec les élèves l’intention de lecture. Suggestion : Découvrir si Manon développera une belle relation d’amitié avec la fille en bleu.
  • Observer attentivement les pages de garde. Amener les élèves à les interpréter en leur posant des questions ciblées. Exemples : Pourquoi crois-tu qu’Elsa Oriol a choisi d’illustrer un tel jeu de marelle sur les pages de garde? Que signifient selon toi les deux mots placés aux extrémités du jeu : terre et ciel? (Un parallèle ici intéressant à faire entre le jeu et la vie : la vie est si courte et si précieuse qu’il est important de la vivre en étant bien entouré.)
  • Lire la dédicace : Pour la liberté et amener les élèves à discuter en dyade sur le lien entre liberté et amitié
  • Observer la page titre : Est-ce qu’il s’agit de Manon? (Réagir en observant l’illustration cadrée que l’on observe sur cette page.)
  • Au fil de la lecture des pages, amener les élèves à porter une attention particulière aux superbes illustrations d’Elsa Oriol, de magnifiques peintures (et quelques dessins). Intérêt au niveau de la mise en page et des cadrages (différents plans). Par exemple, dans l’extrait diffusé plus haut dans cet article, on peut observer sur la page de gauche une illustration cadrée, en association avec le texte, où le cadrage utilisé est le gros plan. Ainsi, l’auteure-illustratrice réussit à nous faire comprendre comment Manon se sent lorsqu’elle demande à la fille en bleu de jouer avec elle à la marelle. (Étant donné la grande richesse des illustrations de cet album, je vous encourage d’ailleurs à faire une relecture de l’album en relisant uniquement les illustrations.)
  • À la suite de la lecture de l’album, faire un retour sur l’intention de lecture de départ.
  • Puis, créer en grand groupe une carte conceptuelle autour des relations d’amitié saines. Amener alors les élèves à réfléchir à ce qu’est une belle relation d’amitié, une relation d’égalité où chacun se sent heureux et libre…

*Extraits diffusés dans l’article avec l’accord d’Elsa Oriol et de l’éditeur.

Bas de page article blogue

By | 2017-10-01T08:22:50+00:00 septembre 23rd, 2015|0 commentaire

Laisser un commentaire