Une collaboration spéciale de Nathalie Forget, enseignante en adaptation scolaire


Lorsque j’ouvre un album, il m’arrive d’avoir l’impression de grandir et de m’approprier le monde.  À travers mes yeux d’enseignante, j’éprouve un immense plaisir à travailler avec la littérature jeunesse! Cette passion me permet de découvrir de nouveaux intérêts et de partager mes trouvailles  avec mes élèves.

yasukeJ’ai eu un GROS coup de cœur pour l’album Yasuke de Frédéric Marais des éditions Les fourmis rouges. L’ouvrage est sensible et magnifiquement illustré.  Il est intéressant de remarquer que la première de couverture semble être une référence à la célèbre estampe intitulée Sous la vague au large de Kanagawa (1830-1834) de l’artiste japonais Hokusai.  On peut donc parler d’intericonicité.

L’album est l’outil idéal pour amener les élèves à découvrir une tranche fascinante et peu connue de l’histoire du monde. Le livre nous raconte le récit émouvant d’une vie peu singulière, celle du seul samouraï à la peau noire ayant combattu au XVie siècle aux côtés du seigneur Oda Nobunaga. C’est aussi, le conte initiatique d’un esclave en quête d’une identité, le désir d’avoir un nom et d’être traité comme un homme. Ce destin exceptionnel s’amorce au pied du Kilimandjaro, en Afrique, pour se conclure dans un univers très différent  près du mont Fuji, au Japon.

YASUKE février-3

© Frédéric Marais « Yasuke », Éditions Les fourmis rouges.*

Les pages de garde sont utilisées pour ajouter des informations sur le contexte historique de Yasuke. Les illustrations au sein de cet album sont sobres (un jeu de contrastes entre 4 couleurs) et créent un effet spectaculaire de par la mise en page choisie (chaque illustration s’étale sur la double page). Les phrases sont courtes et habilement formulées. La collaboration texte-image est importante, car elle raffine la compréhension des lecteurs. La lecture interactive s’avère à mon avis un excellent dispositif à privilégier. Finalement, ce fait vécu plein d’espoir dément l’adage pessimiste des Québécois : «être né pour un petit pain».


Pistes d’exploitation…

  • La lecture de cet album permet de sélectionner des éléments d’information à l’intérieur d’un texte littéraire (voir la fiche d’accompagnement). Après la lecture, amener les élèves à explorer la vie de Yasuke à travers différentes sources (documentaires, Internet, etc.).
  • Situation d’écriture proposée : Le projet pourrait être complété par la réalisation d’affiches biographiques sur les personnages à l’étude : Yasuke, Oda Nobugana et Hokusai. Cette tâche d’écriture permettrait l’intégration de  l’information nouvellement acquise.
  • Sur chaque affiche biographique, amener les élèves à écrire les informations trouvées en paragraphes. Chacun paragraphe pourrait en effet introduire un sous-aspect par la formulation d’une question. Ce procédé d’écriture peut être enseigné suite à l’observation de l’album Les fruits du soleil de Dominique Mwankumi. La structure des textes présentés dans cet album ressemble à la collection Savais-tu?, mais utilise des modèles plus diversifiés pour travailler les phrases interrogatives.

Pour vous procurer les livres dont il est fait mention dans l’article, cliquez ici :

yasuke  les fruits du soleil

Pour aller plus loin avec d’autres albums reprenant les estampes d’Hokusai, cliquez ici :

la grande vague    le dragon vert    la grande vague et le petit hokusai


Encore plus loin, en arts plastiques…

comp'art

 

Activité en arts plastiques proposée :

Gravure sur styromousse et crayons (de marque Sharpie)

 

production d'élève_Yasuke

Production d’un élève. Crédit : Nathalie Forget


*Extraits diffusés dans l’article avec l’accord de l’éditeur.

CC Nathalie Forget