Zaza en morceaux

20364_ZAZA_COUV_C1C4_EP01.indd

Caroline Barber et Marianne Pasquet
Bayard Canada

Résumé de l’éditeur :
« Zaza est anéantie, son amoureux vient de la quitter et son coeur a disparu. Un immense trou vide l’a remplacé. Zaza part donc à la recherche de son coeur et pour cela, elle n’hésite pas à se lancer dans des aventures et des rencontres les plus diverses : visiter sa voisine spécialiste en coeurologie, coller des affiches de recherche dans tout le quartier, se rendre aux bureaux des objets trouvés ou encore participer à un bal. Zaza s’agite, se perd même un peu dans cette recherche effrénée, mais peut-être que son coeur est plus près d’elle qu’elle ne l’imagine.« 

Appréciation de l’œuvre :
Qui n’a pas déjà eu l’impression de perdre son cœur? Les élèves qui ont déjà vécu des peines s’identifieront sans doute à Zaza, un personnage attachant et amusant.

Cet album qui pourrait être exploité de la maternelle à la 6e année vous touchera certainement. Les jeux de mots de l’auteur nécessite que les élèves aient accès au texte, sans quoi ils perdront le sens de l’histoire. Par exemple, lorsque la voisine dit à Zaza qu’elle a le cœur sensible, Zaza comprend « sans cible ». Le dénouement est plus facile à comprendre si on fait le lien avec la cible qu’elle se dessine sur le cœur.

Un album drôle et émouvant qui fera fondre les cœurs les plus durs!

Quelques pistes d’exploitation :
Tous les enfants, peu importe leur âge, ont déjà vécu la perte de quelque chose. Il serait donc intéressant d’amorcer la lecture de cet album en leur demandant si eux aussi ont déjà eu le cœur en morceaux.

Pourquoi ne pas profiter de l’occasion pour travailler les expressions en lien avec le mot « coeur »?

Il serait amusant d’inventer des métiers. Après tout, la voisine de Zaza n’est-elle pas « coeurologue »? Il y a un beau lien à faire ici avec l’album « M. Cloud nuagiste » de Fred Bernard publié chez Seuil jeunesse.

On peut aussi mettre en lien cet album avec « Le cœur et la bouteille » d’Oliver Jeffers aux éditions Kaléidoscope.

By | 2017-10-01T08:22:24+00:00 février 8th, 2016|1 commentaire

Un commentaire

  1. Barber caroline 24 août 2015 à 19 h 19 min␣- Répondre

    Zaza vous remercie pour ces bôôs mots!

Laisser un commentaire