par Catherine Boissy


On entend parler de l’enseignement à partir de la littérature jeunesse un peu partout. Avec les nombreux groupes Facebook, les blogues et les ouvrages didactiques qui abordent le sujet, il est normal que les enseignants aient envie de se lancer dans cette pratique. Or, enseigner avec la littérature jeunesse n’est pas une recette en soi, mais plutôt une philosophie d’enseignement. Je ne prétends pas détenir LA formule magique: ce billet s’en veut un réflexif, un moment où je vous ouvre une fenêtre sur ma conception de l’enseignement à partir de la littérature jeunesse. Bien sûr, je me réjouis de voir les enseignants faire entrer de plus en plus les livres dans leur classe. Enseigner avec la littérature jeunesse est un enseignement des plus bénéfiques pour les élèves! Comme l’illustre si bien Yves Nadon: «on enseigne le ski avec de vrais skis. On enseigne le tennis sur de vrais terrains avec de vraies raquettes.» Il va de soi que nous avons besoin de livres dans nos classes pour apprendre à lire et à écrire, de beaucoup de livres! Le danger, à mon avis, c’est de vouloir promouvoir la littérature jeunesse à tout prix dans les classes sans toutefois être formé pour changer ses pratiques.

C’est en lisant les commentaires d’autres enseignants et en discutant avec certaines collègues que j’ai fait ce constat : beaucoup d’enseignants cherchent à utiliser les albums tout le temps et partout. J’aime faire la distinction entre l’enseignement à partir de la littérature jeunesse et faire la promotion de celle-ci au sein de son enseignement. La ligne est mince entre la lecture pour le plaisir et la lecture scolaire. Est-ce nécessaire de faire une activité pour chaque livre lu? Est-ce que réaliser un bonhomme de neige en bricolage après la lecture de 100 bonshommes de neige aidera l’élève à apprécier la littérature? Et les collections graduées respectent-elles vraiment le lecteur? Permettez-moi d’en douter.

lecture (1)

Je désire faire rayonner la littérature pour la jeunesse dans ma classe, transmettre cette passion de la lecture qui m’alimente et laisser une grande place aux livres dans mon enseignement. Je souhaite présenter des oeuvres de qualité et varier mes dispositifs d’enseignement. Certes, il y a de magnifiques livres po