Une  collaboration spéciale de Benita Kanozayire (enseignante en 5e année à l’école St-Paul-de-la-Croix) et de Lucie Béchard (enseignante en 6e année à l’école La Mennais), toutes deux à la CSDM.

Chen Jiang Hong, auteur et illustrateur

Plusieurs auteurs gagnent à être connus. Ce fut le cas lorsque nous avons découvert l’auteur et illustrateur Chen Jiang Hong. Cet artiste de grand talent, originaire de Chine,  s’est avéré être un véritable coup de cœur chez les élèves de la 4e à la 6e année, surtout chez les garçons. Le réseau proposé touche surtout la lecture à travers divers dispositifs (lecture interactive, entretien de lecture, lecture en duo), mais également l’écriture, ainsi que les arts plastiques. Il s’agit également d’une incursion dans la culture chinoise, car les références culturelles y sont présentes dans toutes ses œuvres.

La lecture

Nous avons débuté par la lecture interactive de l’album Le prince tigre, puis de Le petit pêcheur et le squelette

Ces deux albums sont intéressants, car ils cernent plutôt bien l’univers de l’auteur : les personnages de prédilection, soit un enfant en tant qu’héros de l’histoire, accompagné d’une figure d’autorité qui le prend sous son aile. Les illustrations effectuées à l’encre de Chine, d’une grande précision valent le détour pour apprécier des œuvres d’art.  Les élèves ont fini par remarquer l’utilisation fréquente du compartimentage, qui leur rappelle beaucoup les bandes-dessinées.

Par la suite, nous avons enchainé avec la lecture interactive de Mao et moi, un incontournable pour véritablement connaitre les influences de Chen Jiang Hong.  En 6e année, il est intéressant d’aborder certains aspects du livre en univers social (Diaporama à visionner) dans le but de soulever les différences entre la société québécoise et une société non démocratique (élément de la progression des apprentissages). Le site de l’école des loisirs a d’ailleurs mis en ligne quelques vidéos qui présentent l’auteur et sa démarche artistique et littéraire. Pour les visionner, cliquez sur le lien ici. Pour celles et ceux familiers avec la plateforme Challenge U, une séquence a été créée afin de tout regrouper au même endroit.

Les albums Dragon de feu, Petit aigle, Le cheval magique de Han Gan et Le démon de la forêt ont été laissés à la disposition des élèves, en lecture à deux notamment. Les élèves devaient ensuite remplir un Carnet d’appréciation afin de comparer deux œuvres de leur choix. Une analyse (ou un carnet) littéraire pourrait être rempli individuellement par l’élève, suite à la lecture de son album préféré parmi ceux présentés.

Par ailleurs, il est aussi intéressant de se servir de ces albums pour aborder le schéma du récit en cinq temps. En effet, lors du rappel de l’histoire, on peut amener les élèves à identifier chaque partie du récit (situation initiale, élément déclencheur, péripéties, dénouement et situation finale).

Le dernier dispositif et non le moindre : l’entretien de lecture. Celui conçu pour La légende du cerf-volant (entretien sans indicateurs ou entretien avec indicateurs) a été effectué avec deux élèves simultanément. Lorsqu’expérimenté avec les élèves de 6e année, des dyades hétérogènes ont été formées. L’objectif était surtout de modéliser les réponses attendues lors de questions de compréhension, de réaction, d’interprétation et d’appréciation. Chez ces derniers, certains avaient beaucoup de facilité lors du rappel de l’histoire, d’autres réagissaient spontanément pendant la lecture. C’était franchement profitable de jumeler les forces et les défis de part et d’autre, dans l’optique d’améliorer leurs capacités en lien avec les quatre dimensions de la lecture. C’est ce qui a pu être validé lors des entretiens suivants, soit celui effectué à partir de l’album Sann (entretien sans indicateurs ou entretien avec indicateurs).

L’écriture

Nous avons expérimenté une situation d’écriture rarement vécue chez des élèves du primaire : une analyse sous forme de critique littéraire! Les documents conçus comprennent une grille complète des thèmes de prédilection par Chen Jiang Hong, ainsi qu’un document préparatoire pour la 4e année, la 5e année et pour la 6e année, et ce, dans un format « livre » (11×17), comme celui des examens ministériels.

Une grille de correction personnalisée a également été élaborée pour chaque cycle (grille 2e cycle et grille 3e cycle); elle combine les critères d’évaluation du MEES et les traits d’écriture.

Puisque les idées et le vocabulaire sont déjà fournis pour les élèves, nous avons plutôt insisté sur la cohérence des idées, la structure du texte (utilisation de mots-liens) et l’orthographe durant la correction, d’où le pointage accordé pour chaque critère. Cela peut sembler inusité et même un peu intimidant à première vue, mais les élèves ont écrit des analyses de grande qualité et ce fut un plaisir de les corriger, sachant à quel point la correction de productions écrites (en fin d’année!) peut être laborieuse !

unnamed-2

Les arts plastiques

Pour conclure le réseau, un projet d’arts plastiques nous semblait incontournable, vu le talent immense de Chen Jiang Hong. N’ayant pas une expertise particulière en la matière,  une maman d’élève s’est proposée pour monter une démarche artistique qui faisait appel aux techniques employées par notre auteur. Elle a animé le tout en trois périodes d’environ une heure. En résumé, la première période vise à trouver un objet ou un symbole présent dans la mythologie chinoise (ex. : tortue, fleur de lotus, dragon, tigre, cheval, etc.) et d’en faire plusieurs croquis. Lors de la seconde période, nous avons travaillé l’arrière-plan grâce à la technique « eau, encre et sel ». Finalement, la composition s’est terminée à l’encre noire et à l’encre de Chine. Pour la planification complète, voir le document suivant.

unnamed-1   unnamed   unnamed-1

En conclusion, comme vous pouvez le constater, c’est un réseau d’auteur avec un potentiel multidisciplinaire énorme. En tant qu’enseignantes et même en tant qu’élève, il nous a permis de sortir des sentiers battus et de plonger dans un univers jusqu’alors méconnu. Voilà pourquoi nous le considérons comme un véritable coup de cœur. Bonne découverte ! N’hésitez pas à nous faire part de vos impressions. 🙂

Benita Kanozayire et Lucie Béchard (certains documents ont été conçus en collaboration avec Serge Lamoureux, également enseignant à La Mennais, en 4e année 🙂 )


Pour vous procurer les livres dont il est fait mention dans l’article…