Lire les illustrations pour inférer: une stratégie à enseigner!

par Catherine Boissy


Début du mois d’octobre. Je commence mes entretiens individuels. Un de mes élèves de 2e année me fait une lecture fluide et expressive de l’album Trois courageux petits gorilles, de Michel Van Zeveren. Or, il n’arrive pas à comprendre d’où provient le bruit épeurant. Pourquoi? Tout simplement parce que pour lui, lire rime avec décoder les mots et lire rapidement. Il ne prenait pas le temps de s’arrêter, d’observer les illustrations, de se poser des questions pour comprendre.

Par leur opacité, les processus et les stratégies en lecture sont difficiles à comprendre, surtout pour nos lecteurs moins compétents. D’où l’importance d’enseigner explicitement les stratégies en lecture et de donner du temps aux élèves pour s’exercer au quotidien! Plusieurs albums s’avèrent savoureux pour travailler l’habileté à lire les illustrations afin d’inférer. Je vous propose une petite séquence pour enseigner aux élèves du 1er cycle l’importance d’observer les illustrations.

L’album narratif offre une narration conduite par le texte et par l’image, en collaboration. La lecture passe successivement par le texte et par l’image et la production du sens dépend le plus souvent de leur interaction.

Sophie Van Ver Linden, 2013 dans Albums

Inférer albums

Jour 1 : Lecture interactive de l’album Bonjour Docteur, de Michael Escoffier et Matthieu Maudet.

Faire une première lecture à haute voix sans présenter les illustrations aux élèves. Avant de faire une relecture, nommer le point d’enseignement : « Aujourd’hui, je veux vous enseigner qu’il est important de s’arrêter pour lire les illustrations dans un album. Bien souvent, les illustrateurs nous donnent des informations essentielles pour comprendre l’histoire! » Faire une seconde lecture de l’album, mais cette-fois en s’arrêtant à chaque double-page en demandant aux élèves de décrire ce qu’ils y voient. Comme le format de l’album n’est pas très grand, la caméra document peut être très utile!

Jour 2 : Lecture collective de l’album Qu’est-ce qui cloche?, de Caroline Merola

Caroline Merola est une illustratrice qui sait s’amuser avec les illustrations. Son petit dernier est vraiment parfait pour observer les détails et s’attarder sur chaque page! Rappeler d’abord la leçon de la veille où nous n’avions pas réussi à comprendre l’histoire sans s’attarder sur les illustrations. Inviter cette-fois les élèves à devenir des enquêteurs pour découvrir qu’est-ce qui cloche dans chaque double-page. Vous pourriez même fournir une loupe à chaque élève pour ajouter au plaisir!

quest-ce-qui-cloche

Extrait publié avec l’accord de l’éditeur.

Jour 3 : Lecture guidée en sous-groupe de l’album Ce n’est pas mon chapeau, de Jon Klassen

Afin de consolider la compétence à lire les illustrations pour inférer, inviter les élèves à venir lire l’album de Jon Klassen en sous-groupe de lecteurs homogènes. Vous pourrez ainsi varier le niveau d’étayage selon le niveau de lecture de vos élèves. Pour ceux qui ont plus de difficulté avec cette stratégie, je leur laisse une version miniature de cette affiche dans leur carnet de lecture.

Lire les illustrations ancrage

Voici d’autres suggestions d’albums pour poursuivre l’exploration:

Préscolaire: Bonjour Pompier, Michael Escoffier et Matthieu Maudet.

1er cycle: Loup noir, Antoine Guilloppé

2e cycle: Ami-Ami, Rascal et Stéphane Girel

3e cycle: Comment j’ai raté ma vie, Bertrand Santini et Bertrand Gatignol.


Pour vous procurer les albums dont il est fait mention dans l’article…

By | 2017-10-01T08:22:03+00:00 novembre 27th, 2016|6 Comments

6 Commentaires

  1. Lina Tousignant 29 novembre 2016 à 6 h 52 min ␣- Répondre

    Merci Catherine pour tous tes merveilleux articles et tes formidables suggestions d’albums et d’exploitation de la littérature jeunesse en classe.
    Bonne journée !

    • Catherine ELJ 3 décembre 2016 à 16 h 53 min ␣- Répondre

      Merci pour votre commentaire, ça fait plaisir de voir que notre travail est apprécié par nos pairs!

  2. Valérie Desautels 9 décembre 2016 à 21 h 11 min ␣- Répondre

    Salut collègue!
    C’est très intéressant et instructif de te lire! Je crois que j’ai la piqûre…Tu es passionnée et passionnante, continue de « contaminer » les gens autour de toi!

    • Catherine Boissy 8 janvier 2017 à 15 h 44 min ␣- Répondre

      Awww, quel gentil commentaire! Merci Val! 🙂 Une bonne prof c’est bien, mais plusieurs super profs, c’est encore mieux! 😉

  3. Valérie Auger 9 décembre 2017 à 22 h 33 min ␣- Répondre

    Bonjour Catherine!
    Je suis étudiante au baccalauréat en enseignement et je fais un travail sur les inférences au 2e cycle et j’aimerais utiliser un réseaux littéraire… Toutefois, je n’arrive pas à trouver d’albums qui pourraient coller à mon idée… Est-ce qu tu connais des albums autre que celui que tu proposes qui serait bien u 2e cycle et qui pourrait faire parti d’un réseau littéraire?

    Merci beaucoup pour les informations et bonne continuation dans ton blogue, j’adore ce site il m’inspire souvent pour mes travaux ou mes stages!!!

    • Catherine Boissy 16 décembre 2017 à 15 h 42 min ␣- Répondre

      Bonjour Valérie!
      Désolée du délai de quelques jours pour ma réponse. Il y a plusieurs albums excellents pour inférer! Au 2e cycle, il y a: La soupe aux cailloux; Le festin de Noel; Extra doux; Le voleur d’enfants; L’animal le plus dangereux du monde; Aux toilettes… Bon succès dans ton travail et bienvenue dans notre profession!

Laisser un commentaire