Le bois dormait. Un album pour tous les cycles!

Par Anne-Sophie Charland

L’album Le bois dormait est une nouveauté publiée aux éditions Sarbacane au début novembre. Il s’inscrit dans la lignée des contes réinventés très populaires dans les dernières années. Mais contrairement aux autres histoires, celle-ci ne capture qu’une partie du récit pour la mettre en valeur et l’approfondir. Rebecca Dautremer ne tente pas de parodier ou de modifier un conte existant, mais plutôt de l’illustrer à son plein potentiel pour nous en faire découvrir toutes ses richesses. Les non-dits du conte La belle aux bois dormants nous sont enfin dévoilés. L’auteure-illustratrice a su immortaliser par ses illustrations somptueuses le moment où tout le royaume dort d’un sommeil profond depuis 100 ans.

Le récit se révèle peu à peu à travers des pages doubles où des illustrations colorées de gens endormis vous seront dévoilées sur les pages de droite, alors qu’une histoire en aparté se déroulera à travers des dessins plus discrets sur les pages de gauches. La chute de cet album saura à la fois vous surprendre et vous émerveiller. La fin ouverte et ses illustrations laissent place à l’interprétation. Vous aurez du plaisir à la découvrir et l’analyser avec vos élèves.

L’âge du lecteur suggéré par l’éditeur est de 5 à 102 ans. Je dois avouer avoir eu la même tentation de ne pas catégoriser par niveau scolaire cette œuvre grandiose. Peu importe l’âge et la maturité de vos élèves, ils ne peuvent qu’être transportés par cet album grandiose qui fait revivre notre cœur d’enfant.


Pistes pédagogiques :

  • Travailler l’interprétation à la fin de l’album et l’appréciation tout au long de l’histoire en faisant des comparaisons avec le conte classique. Vous pourriez en faire une lecture interactive.
  • Vous pourriez mettre cette œuvre en réseau avec d’autres contes classiques ou déroutés. Pour les enseignants du troisième cycle, je propose un autre titre de la même auteure, ainsi que quelques albums de Benjamin Lacombe. Les œuvres de ce dernier présentent des similitudes avec celles de Rebecca Dautremer ce qui permet de travailler l’appréciation avec vos élèves. Voici quelques suggestions : Alice aux pays des Merveilles de Rebecca Dautremer ; Alice aux pays des Merveilles et Blanche-Neige de Benjamin Lacombe.Vous pourriez aussi présenter des albums qui contrastent avec le style des deux auteurs mentionnés ci-haut. Par exemple:  Allumette de Tomi Ungerer et Le petit homme de fromage et autres contes trop faits de Jon Scieszka. Toutefois, ces deux oeuvres ne sont plus disponibles en librairie. Après avoir sélectionné vos oeuvres, il ne vous restera qu’à choisir les dispositifs de lecture et d’écriture appropriés pour chacune.
  • Il existe plusieurs vidéos sur YouTube et une entrevue sur le site de Ricochet qui vous permettront d’entrer encore plus loin dans l’univers de Rebecca Dautremer. Vous pourrez faire découvrir à vos élèves le parcours de l’illustratrice ainsi que son procédé de création et ses techniques d’illustrations. Une belle porte d’entrée pour des projets d’écriture et même d’arts plastiques.

Pour vous procurer les albums mentionnés ci-haut, cliquez ici:

 

By | 2016-12-08T07:48:46+00:00 décembre 8th, 2016|0 commentaire

Laisser un commentaire