Cinq raisons d’adopter Le facteur de l’espace

Publiée à La Pastèque en 2016, la bande dessinée Le facteur de l’espace, de Guillaume Perreault, a été sélectionnée au Prix jeunesse des libraires du Québec 2017. Elle a aussi été choisie par un jury de jeunes lecteurs qui lui a attribué un prix Pépite au Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil. Bref, cette bande dessinée québécoise est l’un des beaux succès de la dernière année littéraire.

 

J’ai adopté ce livre pour différentes raisons:

1-Le soin apporté à l’objet-livre : couverture attrayante, choix d’un papier de qualité, première de couverture qui se déplie pour faire apparaître une illustration à l’intérieur, etc.

2-L’esthétique : Guillaume Perreault propose des illustrations aux coloris vifs, souvent dans les tons chauds. C’est visuellement très plaisant et attractif. De plus, les planches sont généralement aérées et simples à décoder.

3-La lisibilité du texte : En raison du vocabulaire choisi, de la brièveté des phrases et de la simplicité du propos, le texte est accessible à tous les élèves, même aux lecteurs débutants. C’est bien ce que j’ai constaté en faisant une lecture en alternance avec une enfant de première année. Pour une lecture individuelle, c’est un excellent choix au 2e cycle.  Comme l’album est si accessible, je l’envisage comme un outil parfait pour se familiariser avec l’univers de la bande dessinée.

4-L’humour : Ce n’est pas lecture hilarante, mais on retrouve des clins d’œil qui font sourire (par exemple l’apparition du Petit Prince!).

5- Les différentes possibilités d’exploitation pédagogique :

Consultez la fiche pour l’enseignant  pour découvrir les pistes d’exploitation proposées pour la bande dessinée, finaliste au Prix jeunesse des libraires du Québec 2017, catégorie 6-11 ans, Québec.
Et voilà, à votre tour maintenant d’adopter Bob!

Pour vous procurer le livre dont il est question dans l’article…

By | 2017-10-01T08:22:02+00:00 janvier 12th, 2017|0 commentaire

Laisser un commentaire