La légende de Carcajou: une mystérieuse épopée amérindienne

Par Lucie Béchard et Benita Kanozayire

Aujourd’hui, nous avons le plaisir de vous faire découvrir La légende de Carcajou, un conte traditionnel déné, peuple autochtone du nord-est du Canada, publié aux éditions Planète rebelle. L’œuvre s’est taillée une place parmi les finalistes des prix littéraires du Gouverneur général en 2017 et nous raconte l’aventure de Castor l’architecte. Ce dernier ne se mêle jamais aux hommes, il en a peur. Par contre, il remarque que quelque chose ne va pas. C’est alors que Corbeau lui raconte l’enlèvement de Yuma, un jeune chasseur, par le Grand Carcajou, l’Esprit maléfique de la forêt. Castor décide donc d’aller demander l’aide de la plus vieille femme du village. Grâce à des herbes puissantes, elle se transforme en ourse. C’est alors qu’ils amorcent leur périple afin de retrouver Yuma. La légende se termine avec la défaite de Carcajou face à l’Ourse Bariba. Par contre, cette dernière décide de le laisser vivre et de le punir en le transformant en marmotte. De cette façon, il ne pourra plus user de sa force et de son pouvoir pour faire souffrir les autres.

Cette légende est magnifiquement écrite par Renée Robitaille. Le rythme nous fait plonger dans cet univers surnaturel et les moments importants sont décrits avec une telle précision que nous avons l’impression d’y être.

« Au moment où elle reçoit la fine poudre verte sur sa langue, la vieille se met à trembler de tous ses membres. Des sons incompréhensibles sortent de sa gorge. Elle martèle sa poitrine qui résonne alors comme un tambour. Des touffes de poils poussent dans ses oreilles. Ses narines aubergine se noircissent. Ses ongles s’affûtent et s’allongent. Ses muscles gonflent. Enfin, la grand-mère atterrit à quatre pattes en poussant d’étranges grognements. »

Les illustrations de Slavka Kolesar accompagnent à merveille le récit. Il serait possible de raconter l’histoire uniquement à partir des illustrations. D’ailleurs, il est important de prendre le temps de les observer attentivement afin d’en comprendre les subtilités et d’observer tous les détails. Elles contribuent à créer l’atmosphère de ce conte. Vous pouvez observer quelques-unes d’entre elles sur le site web de l’artiste : à couper le souffle!  

Une histoire magnifique qui mêle magie, animisme sur un fond de leçon de courage et de respect envers la nature. Sur le site de l’éditeur, vous pouvez en écouter un extrait. Vous sentirez vous aussi l’atmosphère mystérieuse de ce conte traditionnel. Il est même possible de se procurer, sur iTunes, la version audio en cliquant sur le lien ici.

La lecture interactive

Vous êtes encore à la recherche d’une lecture pour l’Halloween? Vous cherchez une idée originale pour éviter les sorcières et les zombies? La légende de Carcajou est parfaite pour vous! Vous n’avez qu’à télécharger notre planification clé en main. Elle contient les informations du livre, les mots qui pourraient causer des bris de compréhension, des questions à poser aux élèves avant, pendant et après la lecture ainsi que des suggestions d’activités de réinvestissement. Téléchargez la planification en cliquant ici.

La richesse du vocabulaire

L’auteure utilise un registre assez soutenu. Dépendamment du milieu dans lequel vous enseignez, la quantité de mots inconnus pourrait faire obstacle à la compréhension des élèves. Dans ce cas, nous vous conseillons d’utiliser la banque de mots au début de la planification afin d’en faire une activité préparatoire. Par exemple, les élèves pourraient les regrouper par classes de mots ou encore créer un croquis afin de se souvenir de la signification des mots.

La légende

Après la lecture de cette légende, les élèves peuvent tenter d’identifier ce qui caractérise ce genre littéraire. Voici quelques questions afin d’aider les élèves à repérer ces éléments :

  • Qui sont les personnages?
  • Dans quels lieux se déroule le récit?
  • À quel temps se déroule le récit?
  • Est-ce un récit réaliste ou fantastique?
  • Quelles sont les actions accomplies par les personnages principaux?
  • Comment pouvez-vous décrire la fin de l’histoire?
  • D’où provient cette histoire?

Ces questions aideront les élèves à dégager les principales caractéristiques de la légende.

L’histoire et la géographie

Lors de la lecture du récit, les élèves pourront identifier des éléments du mode de vie des habitants. Il sera alors possible de les amener à comparer cette société avec les Amérindiens du Québec. En effet, les élèves du 2e cycle pourront la mettre en contraste avec les sociétés iroquoiennes et algonquiennes. Quant à eux, les élèves du 3e cycle pourront faire le même exercice avec les sociétés inuites et micmaques. De plus, ils pourraient utiliser une carte géographique afin de tracer l’itinéraire des personnages lors de leur quête.

Les sciences

Ce conte pourrait aussi servir de déclencheur afin d’aborder la faune et la flore du Canada, ne serait-ce qu’en considérant les personnages principaux :le castor, le corbeau, le ourse et le carcajou. De plus, lorsque l’auteure décrit les lieux, elle mentionne plusieurs types d’arbres tels le pin et le bouleau. Une belle occasion d’intégrer les sciences!

La grammaire

Inévitablement, les élèves remarqueront l’utilisation récurrente de la majuscule. Il sera intéressant d’amener les élèves à justifier cet emploi dans le récit.

D’autres contes et légendes amérindiennes

Si La légende de Carcajou vous a donné la piqure, voici quelques suggestions de contes et légendes amérindiennes :

  • Du même éditeur, Sarcelle : le chant qui enlève la peur, d’Hélène Paré (conte inspiré d’une légende huronne)
  • L’Affreux, de Michèle Marineau et illustré par Geneviève Côté
  • La légende du corbeau, illustré par Julie Rémillard-Bélanger (légende inuite)
  • Corbeau et le secret de la lumière de Marie Barguirdjian et illustré par François Thisdale

Bonne découverte!

Pour vous procurer les albums dont il est fait mention dans cet article:

 

By | 2017-10-19T14:02:22+00:00 octobre 19th, 2017|1 commentaire

Un commentaire

  1. Kiona 19 octobre 2017 à 14 h 07 min␣- Répondre

    Merci pour ce partage. J’ai hâte de découvrir ces livres sur la culture amérindienne 🙂

Laisser un commentaire