Osez la créativité avec Susin Nielsen

Les romans pour adolescents de Susin Nielsen sont tous VRAIMENT  bons; sans exception. Aviez-vous lu Ma vie racontée malgré moi, par Henry K. Larsen? Quel roman génial! Eh bien le plus récent de Nielsen, Les optimistes meurent en premier, est du même calibre! En plus, il se prête particulièrement bien à l’enseignement. Séduite dès les premières pages du roman, j’ai tout de suite eu l’idée d’élaborer un projet scolaire pour le premier cycle du secondaire. Je vous propose ici les grandes lignes de cette SAÉ, qui comprend : un journal de lecture, un projet créatif (qui sort de l’ordinaire!) et un exposé.

 

Quelques mots sur le roman

Le roman fait écho à des problématiques du DGF  « Santé et bien-être ». Le récit met en scène une adolescente, Petula, qui souffre de troubles anxieux à la suite du décès de sa petite sœur. Elle panique devant chaque danger potentiel et elle ne parvient pas à maîtriser ses insécurités. Le directeur de l’école l’oblige ainsi à fréquenter un groupe d’art-thérapie dans le but de l’aider à retrouver un équilibre psychologique. C’est dans ce groupe que Petula fait la rencontre d’un garçon, Jacob, qui lui donnera envie de sortir de sa zone de confort. Au fil de l’histoire, les personnages vivent de grands bouleversement émotifs, mais chacun fait preuve de beaucoup d’humour. Avec Nielsen, on rit, puis on essuie une larme, et ainsi de suite.

 

Une lecture guidée : journal de lecture et autoévaluation en lecture

Le roman va certainement plaire aux élèves. C’est bon! Mais pour que leur lecture ne reste pas en surface, je propose l’utilisation d’un journal de lecture. Ce dernier pourrait être utilisé pour que les élèves réfléchissent à leur lecture et qu’ils notent leurs impressions. Voici quelques idées de questions:

  1.  Qui est l’auteure? Que sais-tu sur elle?
  2.  Qu’as-tu appris en lisant la quatrième de couverture?
  3.  Ce roman est un roman psychologique. Aimes-tu ce genre de roman, d’habitude?
  4.   Résume ce que tu as lu dans les quatre premiers chapitres.
  5.  Décris le personnage principal (la narratrice) qu’as-tu appris sur elle? Que crois-tu qu’il va lui arriver?
  6.  Grâce au chapitre 5, on comprend mieux pourquoi la narratrice est anxieuse. Quelle est la raison?
  7.  Nomme quelques œuvres littéraires ou culturelles mentionnées dans les chapitres 6, 7 et 8.
  8.  Le groupe d’art-thérapie fait-il du bien aux jeunes? Explique ta réponse en abordant les événements des chapitres 19 à 22.
  9. Le roman traite de plusieurs thèmes : l’amitié, les relations amoureuses, l’anxiété,  l’alcool au volant, le deuil. Lequel te paraît le plus intéressant? Pourquoi?

L’écriture du journal de lecture pourra être suivie d’une autoévaluation. Voici des exemples de questions visant à encourager la métacognition: As-tu  utilisé des stratégies de lecture? Si oui, lesquelles? ; As-tu été obligé de relire certains passages? Lesquels? Pourquoi? ; Est-ce que l’utilisation d’un Journal de lecture t’a permis d’arriver à une meilleure compréhension du roman?  Explique bien ta réponse.

 

Projet créatif

Dans le roman, Petula et Jacob utilisent leur créativité pour adapter un roman classique (Les Hauts de Hurlevent ) dans une vidéo qu’ils créent de A à Z. La réalisation de ce projet les emballe, parce qu’il fait en sorte qu’ils puissent mettre à profit leurs talents respectifs.

N’est-ce pas une idée inspirante? Il me semble que ça pourrait être un projet accrocheur dans nos écoles secondaires. Placés en petites équipes, les élèves auraient à choisir une oeuvre mentionnée dans Les optimistes meurent en premier pour en faire une adaptation, à leur manière. La liste des œuvres mentionnées dans Les optimistes meurent en premier est longue et on touche à une diversité de pratiques culturelles: Max et les maximonstres, Le Petite maison dans la prairie, Le trône de fer,  Anne aux pignons verts, etc. C’est truffé de références! Pour leur adaptation, les élèves utiliseraient le média / médium de leur choix. L’objectif serait ainsi de les motiver en leur donnant beaucoup de liberté et en les laissant exprimer leur créativité.

Une fois leur réalisation terminée, les élèves devraient présenter leur projet au groupe dans le cadre d’un exposé. S’ils sont fiers du projet qu’ils ont mené, ils auront envie de le montrer à leurs collègues. Ainsi, finalement, toutes les compétences en français seraient sollicitées.

 

Pour vous procurer le roman dont il est question dans l’article…

By |2017-10-24T19:54:50+00:00octobre 24th, 2017|0 commentaire

Laisser un commentaire