Livres jumeaux: insuffler un vent de changement pour la lecture à deux!

par Catherine Boissy 


La lecture avec un partenaire peut devenir un moment fort de votre période de lecture, à condition d’enseigner aux élèves comment travailler avec celui-ci. Pourquoi instaurer la lecture en dyade dans votre classe? Parce que certains lecteurs ont besoin d’un partenaire pour se motiver et les accompagner dans la réussite de leurs objectifs. Je compare souvent le travail avec un partenaire à la remise en forme. Au printemps dernier, quand j’ai voulu recommencer à courir, j’essayais de mettre en pratique les conseils de mon copain qui est un coureur. J’essayais de contrôler ma respiration, de garder mon rythme, de me fixer un objectif à chaque sortie… Je sortais courir 3 fois par semaine, mais seule, je n’arrivais pas à terminer mon 5 km. Je me décourageais ou j’avais une crampe, puis je retournais à la maison. Il aura fallu que mon copain m’accompagne pendant quelques sorties, qu’il m’écoute et m’encourage afin que je réussisse. Ensuite, j’étais prête à courir seule.

L’être humain est ainsi fait : on a parfois besoin de quelqu’un pour nous motiver à atteindre nos buts.  C’est la même chose avec les lecteurs dans nos classes : il y en a qui vont aller appliquer tout de suite les stratégies enseignées pendant la lecture à soi. Mais pour plusieurs, ils ont besoin d’une petite main dans le dos. Et la lecture avec un partenaire réussit ça : elle ajoute cette petite pression qui nous font faire de grandes choses!

Mon dispositif préféré en lecture à deux, ce sont les livres jumeaux. Comment ça fonctionne? C’est tout simple : les partenaires lisent un même livre en deux exemplaires. C’est plus économique que les cercles de lecture puisqu’on peut trouver aisément des doublons chez une collègue ou à la bibliothèque de l’école. Ainsi, on ne dilapide pas nos maigres budgets dans l’achat massif du même titre! Idéalement, les partenaires de lecture doivent être de force égale. Les élèves doivent ensuite préparer leur lecture en choisissant leurs arrêts dans le livre. Pour ce faire, ils doivent s’entendre pour coller leurs papillons adhésifs à différents endroits dans leur livre. Ils se retournent ensuite dos à dos pour lire seul. Lorsqu’ils rencontrent un arrêt, un papillon adhésif, ils se retournent pour discuter. Ils ont le choix : ils peuvent faire le rappel, se questionner sur les motivations du personnage, prédire la suite, faire des liens avec leur vie ou avec d’autres livres, s’entraider à comprendre les mots plus difficiles, etc.

Deux partenaires préparent leurs arrêts avant de s’installer pour lire.

Les partenaires lisent dos à dos, puis se retournent pour échanger.

Dans ma classe de 2e année, je vis la lecture de livres jumeaux au début de la 3e étape. Ils sont alors prêts à plonger dans la lecture de livres plus longs. Pour certains, c’est un défi, mais j’accompagne alors ces équipes. Comme c’est beau de voir les yeux de mes élèves qui réussissent à lire un roman pour la première fois! Lors du partage à la fin de la période, les lecteurs reviennent sur les difficultés rencontrées, les progrès dont ils sont fiers ou encore, ils suggèrent à d’autres équipes de lire leurs livres jumeaux! Chez les plus grands, vous pourriez réunir plusieurs genres littéraires dans votre panier de livres jumeaux afin de faire découvrir de nouveaux titres à vos élèves. Comment vivez-vous la lecture à deux en classe?

By | 2018-03-25T13:03:00+00:00 mars 29th, 2018|2 Comments

2 Commentaires

  1. Sonia Riendeau 15 avril 2018 à 18 h 12 min ␣- Répondre

    Bonjour Catherine!

    Super activité!!!

    Je suis à la recherche de pochettes pour mettre sur les dossiers de chaises, afin de ranger les duo-tangs.
    J’en ai vus sur tes photos.Où les as-tu prises?

    Merci.

    • Catherine Boissy 15 avril 2018 à 20 h 51 min ␣- Répondre

      Bonjour! Sur reallygoodstuff.com, un site américain.

Laisser un commentaire