Un album en langage insecte? Pourquoi pas!

par Catherine Boissy 


Si les albums sans texte n’ont plus besoin de présentation, celui-ci est dans une classe à part. L’album de Carson Ellis est prodigieux à plusieurs égards, notamment parce que le texte est écrit en langue… insecte! Dans Koi ke bzzz?, on y fait d’abord la rencontre de deux charmantes libellules qui s’étonnent devant une jeune pousse. La pousse grandit et les insectes s’y installent pour faire leurs nids. L’automne vient ensuite à pointer le bout du nez et la plante meurt. Au printemps suivant, les insectes découvrent plusieurs jeunes pousses. Que s’est-il donc passé?

Crédit photo: Catherine Boissy

Finaliste au Prix des libraires 2018, voici quelques pistes pour l’exploiter en classe…

Comprendre la fin implicite du récit
Comprendre la fin de cette histoire exige des lecteurs qu’ils fassent des liens entre les indices laissés par l’auteur et leurs connaissances générales. Avec les plus jeunes, les illustrations viennent soutenir leur compréhension des éléments implicites. À la fin, demandez aux élèves: pourquoi y a-t-il maintenant plusieurs pousses? Ils auront peut-être compris que le va-et-vient des insectes aura permis à la fleur de transporter le pollen et d’ainsi se reproduire l’année suivante.

Écrire les dialogues en écriture collective
Le langage imaginé par l’auteur nous incite à imaginer les dialogues entre les bestioles. Après une première lecture, invitez vos élèves à traduire le texte en français. On travaille ainsi à la fois l’écriture en dictée à l’adulte et la lecture en interprétation. Certaines formulations étant répétitives, ils pourront s’y référer afin de créer du sens. Ainsi, koi ke bzzz? pourrait devenir: qu’est-ce que c’est?

Faire des liens en sciences et en éthique
À l’étude en sciences, il y a l’univers vivant où l’on doit Décrire le mode de reproduction sexuée des végétaux ou encore Décrire les stades de croissance d’une plante à fleurs. Cet album est une merveilleuse prémisse pour aborder ces notions et inciter les élèves à observer leur propre plantation! Vous pourrez également faire d’une pierre, deux coups en démontrant que certains végétaux ont besoin des insectes pour vivre et qu’ils sont donc interdépendants.


Pour vous procurer cet album…

By |2018-05-18T07:12:23+00:00mai 18th, 2018|1 commentaire

Un commentaire

  1. Isa-odé 28 juillet 2018 à 14 h 36 min ␣- Répondre

    superbe album que ma fille qui l’a eu à 3 ans prend toujours autant de plaisir à « lire » et à dire. les illustrations sont pleines de détails sur le cycle de vie des plantes sur une année.

Laisser un commentaire