Le bain de Berk: pour le plaisir de lire et de.. rire!

Vous avez peut-être récemment aperçu Le bain de Berk (écrit et illustré par Julien Béziat) en librairie. Cet album hilarant a remporté le Prix jeunesse des libraires du Québec (2018, hors Québec, 0-5 ans).

Un soir, sur le bord du bain, Berk (un doudou) glisse et tombe à l’eau. À travers la mousse de bain, Berk s’adresse à ses camarades inquiets (des jouets de bain): « Cha va, cha va! Mais attenchion, chéchèchichichancheuchin! »

Les jouets tenteront de comprendre ces messages, mais les interpréteront à leur manière. Certains imagineront des scénarios catastrophes et plusieurs sauvetages seront planifiés. Au fil de l’histoire, les messages se répéteront (mais avec de nouvelles sonorités) et le lecteur voudra deviner ce que Berk essaie de dire.

Le lecteur remarquera une certaine similitude entre ces drôles de phrases. Le message serait-il donc toujours le même? Mais qu’est-ce que Berk essaie de dire à ses camarades? Il se noie? Il a trop chaud? Il s’étouffe?

Il faudra se rendre à la fin de l’histoire pour le comprendre. En conclusion, une chute étonnante et particulièrement drôle attendra le lecteur.

Quelques idées pour enrichir votre lecture à haute voix…

1.Repérer les jeux de sonorité (ex. : rime, allitération, onomatopée, répétition)

Les jeunes lecteurs repéreront plusieurs onomatopées dans cet album. L’enseignant pourrait faire remarquer aux enfants l’intention de l’auteur derrière ces choix de mots. Les onomatopées donnent de l’intensité au texte et sont souvent accompagnées de point d’exclamation. L’enseignant pourrait dresser une liste d’onomatopées avec son groupe. Ces petits mots pourraient être écrits sur des cartons et être affichés en classe. Ainsi, les enfants pourraient s’y référer pendant les ateliers d’écriture et les utiliser afin d’ajouter des effets dans leurs propres textes.

2.Observer quelques caractéristiques d’une phrase

Les phrases à analyser se retrouvent aux pages 11, 17 et 20 de l’album. Elles pourraient être transcrites sur de grandes bandes de papier afin d’être comparées, manipulées et modifiées. Les élèves devraient y voir certaines similitudes. Placées tout près d’une carte thématique, les élèves pourraient émettre certaines comparaisons et tenter de deviner ce que sont ces mots mystères.

3.Bâtir une carte thématique en regroupant les mots selon leur lien avec le thème (le bain)

Pendant la lecture, les élèves seront amenés à décoder plusieurs « phrases ». Pour y arriver, ces derniers devront analyser lesdites phrases et émettre des hypothèses plausibles. Pas évident. Il serait intéressant d’outiller les enfants en construisant avec eux une toile thématique  autour du thème du bain. Cette activité pourrait être faite avant ou pendant la lecture. Suivant les conseils de leur enseignant, les enfants voudront comprendre ce que Berk essaie de dire à ses camarades. « Les lecteurs, j’ai moi aussi envie de comprendre ces phrases. Sur un grand papier (ou au TNI), construisons une toile sémantique autour du thème du bain et essayons d’établir des liens entre les drôles de mots retrouvés dans le texte et ceux que nous connaissons très bien. »

 

Pour vous procurer l’album dont il est fait mention dans l’article…

By |2018-08-07T13:29:30+00:00août 7th, 2018|0 commentaire

Laisser un commentaire