Jules et Jim : une nouveauté pour le jour du Souvenir

Par Lucie Béchard et Benita Kanozayire


Avez-vous reconnu l’illustrateur des revues Les Débrouillards? En effet, il s’agit de l’auteur et illustrateur Jacques Goldstyn! Une fois encore, il nous propose une œuvre d’une grande sensibilité qui porte sur un thème bouleversant : la Première Guerre mondiale. Vous serez conquis, dès les premières pages, par ce chef-d’œuvre qui traite de l’Armistice de 1918 sur une trame de fond émouvante et attendrissante.

Jules et Jim, frère d’armes

« Jules admirait beaucoup Jim. Jim prenait toujours soin de Jules. Tout le monde était d’accord : Jules et Jim formaient un curieux duo. »

© Jules et Jim, frères d’armes, Goldstyn, Bayard jeunesse p.5-6

 

Jules et Jim sont amis depuis leur tendre enfance. En fait, ils sont nés le même jour, mais à 2 minutes d’intervalle. Jim est toujours le premier dans tout ce qu’il entreprend et Jules traine souvent de la patte. Lorsque la guerre éclate en 1914, Jules et Jim sont enrôlés dans l’armée. Encore une fois, il y a un décalage entre les deux personnages : Jim recevait les honneurs pendant que Jules était de corvée.

Jules et Jim, frère d’armes amène le lecteur à suivre l’histoire des deux protagonistes à travers l’Histoire. Jacques Goldstyn réussit de main de maitre à transmettre plusieurs faits historiques tout en mettant de l’avant une histoire d’amitié entre deux personnages que tout oppose.

 

 

Jacques Goldstyn

Nous avons eu le privilège de rencontrer monsieur Goldstyn lors de la remise des prix de reconnaissance du Ministère de l’Éducation en 2017. Il collabore depuis plusieurs années au Prix Étincelle en créant une illustration unique mettant en scène les récipiendaires de ce prix. Cet auteur et illustrateur montréalais enchaine les œuvres engagées à saveur éducative. L’arbragan, Le prisonnier sans frontières et Azadah figurent d’ailleurs parmi nos coups de cœur. Pour en savoir davantage sur l’auteur, nous vous invitons à lire ou relire l’article de Melina Schoenborn. Bref, vous l’aurez surement compris, c’est un de nos auteurs chouchous!

La lecture interactive

La préparation à la lecture de cet album est une étape cruciale. Il est important que les élèves comprennent bien le contexte dans lequel le récit se déroule. Plusieurs éléments pourront leur permettre d’affiner leurs prédictions comme la présence du coquelicot sur la 1re de couverture et dans les pages de garde ainsi que le résumé de la 4e de couverture qui donne des informations sur l’intention de l’auteur.

« Cet album rend hommage aux soldats qui ont combattu durant la guerre de 1914-1918. Il commémore le centenaire de l’Armistice. »

© Jules et Jim, frères d’armes, Goldstyn, Bayard jeunesse, 4e de couverture

Pendant la lecture, nous vous proposons quelques arrêts afin de faire réagir les élèves et de valider leur compréhension. La discussion qui suivra vous permettra d’aborder plusieurs dimensions de la lecture et d’entamer une riche discussion à propos de l’amitié, du deuil et des circonstances entourant la Première Guerre mondiale.

Pour télécharger notre planification complète, c’est ici : Jules et Jim, frères d’armes – lecture interactive

Un peu d’histoire : L’armistice de 1918

Vous enseignez en 6e année? Vous voulez aborder plusieurs aspects de la Première Guerre mondiale avec vos élèves sans avoir recours à un manuel? Ce chef-d’œuvre est pour vous, car il regorge de faits historiques!

Suite à la lecture, les élèves pourront répondre aux questions suivantes :

  • Quel était l’élément déclencheur de la Première Guerre mondiale?
  • Quels pays faisaient partie des Alliés (Triple-Entente)? Des Empires centraux?
  • Dans quelles conditions de vie les soldats vivaient-ils durant la Première Guerre mondiale?
  • Quel a été le rôle des femmes?
  • Qu’est-ce qui a mis fin à cette guerre?
  • Quel est le symbole de l’Armistice (jour du Souvenir)?

 Nous vous proposons de laisser l’album disponible pour une relecture afin que les élèves puissent prendre en notes les informations importantes à retenir quant à cette période incontournable de l’Histoire. Il vous sera aussi possible d’ouvrir la discussion à propos de la participation du Canada à cette guerre ainsi que des conséquences de la propagande. Cet album regorge de possibilités !

Autres possibilités

Lorsqu’on aborde la guerre avec les élèves, les possibilités sont quasi infinies. Cet album pourrait servir de tremplin pour aborder la Seconde Guerre mondiale tout comme pour observer comment l’auteur se sert des faits historiques pour écrire une fiction réaliste. Voici donc quelques suggestions en rafale :

Grammaire : la conjugaison

  • Observer l’emploi de l’imparfait tout au long du récit

Écriture : les fictions réalistes

  • Observer les procédés de l’auteur
  • Choisir une période historique et s’en inspirer pour écrire une fiction réaliste

Albums en réseau

  • 14-18 de Thierry Dedieu : album sans texte présentant les conditions de vie des soldats durant la Première Guerre mondiale
  • L’ennemi de Davide Cali et Le petit inconnu au ballon de Jean-Baptiste Cabaud : nous vous invitons à lire ou relire notre article à propos de ces deux albums
  • Un brave soldat de Nicolas Debon: on suit la vie de Franck, soldat canadien enrôlé dans la Grande guerre. Plusieurs parallèles à faire avec Jules et Jim. Il serait intéressant d’en faire une comparaison afin de faire ressortir les ressemblances et les différences (dimension apprécier)
  • La trêve de Noël de Michael Morpurgo : superbe récit où sont relatés les évènements entourant la trêve de Noël de 1914
  • On les aura! Carnet de guerre d’un poilu de Barroux : à partir d’un carnet, l’auteur a décidé d’illustrer un roman graphique en 86 pages à propos de la guerre. C’est ensuite devenu un spectacle musical qui a parcouru l’Europe mettant en scène les illustrations en direct. Vous pouvez en visionner des extraits sur Internet, cliquez ici pour visiter leur site.

 

Et vous, comment soulignez-vous le jour du Souvenir ?

 


Pour vous procurer les albums dont il est fait mention dans l’article…

By |2018-10-28T16:40:45+00:00octobre 28th, 2018|0 commentaire

Laisser un commentaire