Mon coup de coeur, VOTRE coup de coeur de la rentrée automnale!

Un article de Julie Robert


Il y a de ces livres qui vous attirent par le titre et la 1re de couverture. Il y a de ces livres qui vous ébranlent, vous touchent. Il y a de ces livres qui vous font du bien, que vous avez envie après coup de relire. Le garçon invisible c’est tout cela à la fois. Un superbe album à exploiter dans votre classe dès que vous l’aurez en main. Acceptation/rejet, solitude, différence, amitié, douceur et candeur…voilà autour de quoi gravite le protagoniste de l’histoire, le petit Arthur.

© Trudy Ludwig et Patrice Barton, « Le garçon invisible », D’Eux.*

Vous le voyez dans cet extrait, contrastant avec le reste de la classe. Cet enfant invisible, c’est Arthur. Si on perçoit avec nos yeux de lecteur cette image sans couleur, vous comprendrez qu’il en est tout autrement pour les personnages de cette histoire : personne de sa classe ne le remarque, pas même son enseignante. Un jour, un nouvel élève arrivera dans la classe. Alors, Arthur aura espoir que sa vie scolaire sera enfin plus colorée.

Coup de coeur de l’enseignant(e)…

Cet album m’a émue dès la première lecture, voire même ébranlée. Avec nos classes de plus en plus remplies, il est vrai que j’ai à chaque année dans mon groupe un petit Arthur que je vois moins, un petit Arthur que je ne dois surtout pas oublier. Ces élèves auxquels on pense en lisant ce livre, et bien on les retrouve dans nos classes, et ce, peu importe notre milieu. Effacement, retrait, acceptation…comme si le temps avait figé ces enfants en chrysalide. Et nous, leurs enseignant(e)s, nous devons les voir, les entendre. Nous tentons même de les faire sortir de leur cocon. En lisant cet album, je me suis replongée dans plusieurs souvenirs. « Prends ton envol! », j’aurais voulu crier au protagoniste de l’histoire.

Coup de coeur des élèves…

Tout le monde peut être à un moment ou à un autre le petit Arthur. Ce sentiment de rejet lors d’une pige pour jouer au ballon chasseur, ce sentiment de rejet lorsqu’un élève distribue des invitations à un anniversaire, ce sentiment de rejet lorsqu’on doit travailler en équipe en classe…tous les élèves peuvent l’avoir ressenti ou le ressentir. Un album à savourer avec douceur et ouverture, un album qui mènera certainement vers de belles discussions et réflexions avec vos élèves.

Trudy Ludwig et Patrice Barton, « Le garçon invisible », D’Eux.*

Paru en version originale anglaise en 2013, quelle joie que D’Eux ait pu nous livrer cet album en français cette année. Un chef-d’oeuvre qu’Yves Nadon et son équipe nous permettent de découvrir grâce à cette édition française.

Et, je vous rassure, une chute colorée et remplie d’espoir. L’arrivée de ce nouvel élève viendra tout changer dans la vie d’Arthur. Une magnifique collaboration entre le texte et l’image. Un livre qui traversera le temps et qui traversera les âges. Un sujet universel, l’acceptation et l’accueil de l’autre, à travers les yeux et le quotidien d’un garçon.

Mon coup de coeur de cette rentrée automnale et … le VÔTRE assurément!


Pour vous procurer l’album dont il est fait mention dans l’article, c’est par ici :

*Extraits diffusés dans l’article avec l’accord de l’éditeur.

By |2018-11-07T19:30:21+00:00novembre 4th, 2018|0 commentaire

Laisser un commentaire