Parler de la dépression et de l’anxiété en classe

Un article de Julie Robert


Qui n’a jamais vécu une journée plus grise, une journée difficile sur le plan émotionnel? Mais qu’arrive-t-il si cette journée se transforme en semaine ou même en mois.  Qu’arrive-t-il si on en vient à sombrer, si ce n’est plus qu’une journée, mais notre vie qui devient grise… La dépression peut-elle toucher aussi les enfants, peut-elle toucher nos élèves?

© Geneviève Godbout, « Malou », Éditions de la Pastèque.*

Malou est un kangourou qui semble avoir le bonheur facile. Dans les premières doubles pages, on le voit sauter, sourire, s’amuser jusqu’au jour où, sans crier gare, il s’assombrit. Il n’a plus envie de rien. Vous comprenez sans doute en regardant cet extrait qu’il plonge dans une dépression. Son entourage tentera de le comprendre et de l’aider. Avec l’aide de ses pairs et de sa famille, Malou réussira à bondir dans la vie à nouveau. Un album magnifique permettant d’aborder avec nos élèves la dépression, ou encore, l’anxiété scolaire.


L’exploiter dans votre classe…

  • Domaines généraux de formation : Au primaire, nous devons amener les élèves à prendre conscience de soi ainsi qu’à exprimer leurs besoins et leurs émotions. Le passage primaire secondaire est une étape qui peut être déroutante sur le plan affectif. Certains élèves vivront de l’anxiété scolaire face à ce passage obligé. Cet album permet d’amener avec douceur ce thème dans votre classe, que vous soyez enseignant de 6e année ou des plus petits niveaux. Il vous permettra également de discuter avec votre groupe des signes et des symptômes permettant de reconnaitre l’anxiété (Référence ci-dessous : L’anxiété chez les enfants, Gouvernement du Québec).

  • Lecture : Je ferais une lecture à voix haute de l’album afin d’imprégner mes élèves pleinement de cette thématique. J’aime que les personnages de l’histoire soient des animaux, créant ainsi une distance entre eux et nos élèves, menant ainsi plus facilement au dialogue après la lecture. La plume de Geneviève Godbout, d’une simplicité parfaite et d’une grande efficacité, permettra d’aborder cet album autant avec les petits qu’avec les grands. Ses illustrations, quant à elle, nous amènent à nous plonger avec douceur dans l’oeuvre et ainsi à pleinement prendre conscience de la situation que vit Malou.

 

Au Québec, environ 16 % des adolescents manifestent un trouble dépressif (Marcotte, 2009) et environ 20 % des jeunes adultes connaîtront un épisode dépressif avant l’âge de 18 ans (Hankin et al., 1998). À l’adolescence, les filles sont deux fois plus nombreuses que les garçons à manifester un trouble de l’humeur (Gonzalez-Tejera et al., 2005). La synchronie entre la transition primaire-secondaire et les changements pubertaires vulnérabilisent les filles davantage. (Nolen-Hoeksema et Girgus, 1994). (La relation temporelle entre l’anxiété et la dépression dans le contexte de la transition primaire-secondaire, Roxanne Richard et Diane Marcotte, Ph. D.)

 

© Geneviève Godbout, « Malou », Éditions de la Pastèque.*

*Extraits diffusés dans l’article avec l’accord de l’éditeur.


Pour vous procurer le livre dont il est fait mention dans l’article, c’est par ici :

Psttt! Venez en grand nombre au lancement de l’album afin de mettre la main dessus rapidement et de rencontrer la très talentueuse Genviève Godbout! 😉 Cliquez sur le visuel afin de voir les détails de l’événement sur Facebook.

L’image contient peut-être : plante et texte

By |2018-11-09T10:44:54+00:00novembre 8th, 2018|0 commentaire

Laisser un commentaire