Michaël Escoffier sérieux? Non, tendre!

Par Julie St-Pierre


Êtes-vous comme moi? Une fan finie d’Escoffier? Encore une fois, il saura vous surprendre. Non pas avec une fin surprenante à la Ni vu ni connu, mais avec la grande douceur que l’on ressent dans Debout!.

Tendrement, une mère essaye de tirer son fils du lit. Ce dernier semble être très fatigué. Il utilise des comparaisons afin de bien faire comprendre son désir de rester au lit. C’est avec des arguments bien simples qu’elle tente de le persuader à se lever. En effet, elle lui dresse la liste de petites choses à voir, faire, découvrir et partager. Que des petits bonheurs simples, mais oh! combien agréables, lorsque partagés avec un être aimé! Elle connait bien son fils puisqu’il se lève et finit par avouer qu’il ne sait pas s’il réussira à se recoucher.

© Michaël Escoffier et Nathalie Dion, « Debout! », Éditions D’Eux.*

La comparaison et la répétition sont deux procédés d’auteurs qu’il sera intéressant de faire remarquer aux élèves. L’œuvre entière est un long dialogue, voilà un autre élément à observer. Autre point digne d’intérêt : les illustrations. Nathalie Dion a appris, il y a quelques jours, que ses illustrations ont été sélectionnées par Communication Arts Illustration Annual 2019.


Je vous invite à consulter ces autres articles du blogue afin de découvrir d’autres œuvres de cet auteur que j’adore.

Un réseau sur l’auteur pour le 1er cycle

http://enseignerlitteraturejeunesse.com/2016/10/03/michael-escoffier-un-reseau-pour-le-premier-cycle/

Une autre œuvre pour travailler le schéma du récit

http://enseignerlitteraturejeunesse.com/2018/09/18/23377/

Une lecture interactive, clés en main

http://enseignerlitteraturejeunesse.com/2018/01/28/une-lecture-interactive-la-tarte-aux-fees/


Pour vous procurer l’album dont il est fait mention dans l’article…

*Extrait diffusé dans l’article avec l’accord de l’éditeur.

By |2019-02-12T11:49:25-04:00février 12th, 2019|0 commentaire

Laisser un commentaire