Par Julie St-Pierre


 

Voici quelques titres à utiliser en classe, tout simplement pour le plaisir de jouer avec les mots. Des titres récents, d’autres plus anciens. Certains sont toujours disponibles, d’autres que vous réussirez à trouver à votre bibliothèque scolaire ou municipale.

 

Le dico de Tibo

Ce petit livre est un dictionnaire poétique et ludique dont le seul but est de nous procurer du plaisir comme le dit la quatrième de couverture.

« C’est 449 mots, 449 définitions loufoques, drôles, absurdes qui ne servent à rien sinon à faire sourire. »

En voici un exemple :

« Alpiniste: quelqu’un qui pratique l’art de ne pas tomber » (p.8)

 

Pistes d’exploitation :

  • Faire un lien avec la poésie au sens où Tibo définit chaque mot en « disant autrement, selon une perspective inhabituelle ».
  • Après avoir lu plusieurs mots et définitions aux élèves, lire quelques définitions aux élèves et leur demander de trouver le mot.
  • Quelques définitions demanderont à vos élèves de travailler l’inférence. Par exemple, la définition du mot « beau » est « merci beaucoup! », ou encore celle du « dragon »  est l’ « ancêtre du briquet »
  • Travailler le dictionnaire : comment est faite une entrée au dictionnaire.
  • Demander aux élèves de créer des définitions de mots connus, mais avec une autre perspective, sous un angle différent en utilisant l’humour et la poésie.

 

 

Le Fictionnaire vermeilleux

La première de couverture mentionne que cet album est un « Petit alphabet loufoque et farfelu », et il « livre bien la marchandise ».

Tous les mots qui composent ce Fictionnaire sont inventés. Ils sont le résultat d’un jeu de mots afin de former de nouveaux mots qui ressemblent à certains vrais mots: « ouature pour voiture ». Chacun d’eux est accompagné de deux définitions, une imaginative et l’autre réelle.

« Ouature: c’est un véhicule à quatre roues, très confortable et qui dégage un sentiment de grande sécurité, car conçu essentiellement à base de coton. À ne pas confondre avec : la voiture, véhicule à moteur dont la carrosserie est souvent en métal ou en fibre de carbone. Elle peut contenir 5 personnes toutes attachées à leur siège par une ceinture de sécurité. »

 

Pistes d’exploitation

  • Après avoir lu plusieurs mots et définitions aux élèves, lire quelques mots inventés aux élèves et leur demander de le définir et d’identifier le mot réel qui lui ressemble.
  • Inviter les élèves à inventer de nouveaux mots afin de créer un fictionnaire de classe.

 

 

Alpha beurk

Abécédaire utilisant des réalités dégoutantes pour amuser les lecteurs. Ceux-ci retrouveront, pour chacune des lettres, tout d’abord une description/devinette, ensuite une illustration humoristique de la lettre et finalement un conseil.

Par exemple : « Il pue pour que les sourds puissent aussi en profiter. P comme prout ou pet. Conseil : mieux vaut en lâcher un sur un escalier roulant que dans un ascenseur. »

 

Pistes d’exploitation

  • Certains mots présentés permettront aux élèves d’enrichir leur vocabulaire : immondice, furoncle, zibeline, xénophobe, tapir.
  • Inviter les élèves à inventer des descriptions/devinettes et à y associer un conseil. Le thème de cet abécédaire pourrait être déterminé par l’ensemble des élèves : dégoutant, rigolo, épeurant (en lien avec l’Halloween)…

 

 

Le zizi des mots

Vous aurez seulement à lire le titre et vos élèves auront du plaisir. Bien que cet album ne contienne aucune phrase, mais seulement des noms mis en opposition, il est très intéressant.Il présente des noms masculins qui désignent un être humain tandis que la version féminine désigne un objet. En 2017, un deuxième tome a été publié.

 

Piste d’exploitation

  • Discuter avec les élèves à propos du sexisme, des préjugés et d’autres formes de discriminations (voici un lien à faire avec le programme d’éducation à la sexualité et les stéréotypes sexuels).

 

 

Murmures et mûres mûres

Voici un album cartonné qui présente quelques homophones : Allô ?/À l’eau !, Lionceau/Lion sot… Vos élèves réaliseront qu’il existe bien plus que des homophones « grammaticaux » (a/à, son/sont..).

 

Tous les mots n’existent pas

Michaël Escoffier et Matthieu Maudet s’amusent en nous présentant le mot « Gloubidou ». L’auteur nous dit qu’il n’existe pas et l’illustrateur le dessine à plusieurs « sauces » : le gloudibou volant, le gloudibou préhistorique…

 

Piste d’exploration :

  • La dernière double page invite le lecteur à trouver des noms pour différentes illustrations et à définir certains mots inventés. Vos élèves auront bien du plaisir à compléter ces pages.

 

Voici un lien pour un article déjà paru au sujet de ce livre:

http://enseignerlitteraturejeunesse.com/2016/10/30/tous-les-mots-nexistent-pas/

 

Sans le A, l’anti-abécédaire

Michaël Escoffier joue avec les mots, une fois de plus ! Il présente une paire de mots presque identiques. Une seule lettre les différencie.

Par exemple:

Sans le A – La carotte fait crotte.

Sans le B – Le bœuf fait l’œuf…

 

 

Pistes d’exploitation

  • Certains mots présentés permettront aux élèves d’enrichir leur vocabulaire : gnou, moufles, képis…

 

Voici un lien pour un article déjà paru au sujet de ce livre:

http://enseignerlitteraturejeunesse.com/2015/11/04/sans-le-a-un-anti-abecedaire-incontournable-et-un-atelier-tout-simple/

Amusez-vous bien!

Pour vous procurer certains livres dont il est fait mention dans cet article…