À propos de Annie Gravel

Annie a gradué de l’Université du Quebec à Montréal en 2017. Pendant son baccalauréat, elle est tombée amoureuse de l’enseignement avec la littérature jeunesse lors de son cours de la didactique de l’écriture. À partir de son troisième stage, elle a inclus du mieux qu’elle le pouvait cet enseignement et s’est inscrite à toutes les formations qui étaient données sur le sujet. C’est sa passion pour les livres qui l’a guidée jusqu’ici. Même si elle est encore précaire dans sa commission scolaire et qu’elle change de niveau chaque année, elle essaie toujours d’inclure des albums dans ses enseignements. Elle a aujourd’hui sa page Instagram où elle partage son quotidien de prof et compte bientôt suivre un cours de deuxième cycle sur sa passion. À suivre! C’est tellement difficile de trouver un seul album préféré, il y en a tellement! Mais puisque je dois en nommer qu’un seul, je choisirais Tempête sur la Savane, de Michael Escoffier. Pourquoi? Parce que c’est le premier album qui m’a à ce point surprise! Tout le monde semblait vendu à cet album et je ne comprenais pas du tout pourquoi, l’histoire semblait assez banale.. jusqu’à ce que je la vois! LA surprise qu’avait cachée l’auteur! Je pleurais de rire et c’est devenu l’un de mes albums préférés à lire à mes élèves, petits et grands, pour le simple bonheur de rire ensemble!

Travailler les droits des enfants avec la littérature jeunesse

Par |2019-11-16T20:57:12-05:00novembre 10th, 2019|

Au troisième cycle, en éthique et culture religieuse, il y a tout un volet sur les exigences de la vie en société et sur les membres de celle-ci. On y parle d’actions acceptables ou inacceptables, d’attitudes qui favorisent ou qui nuisent à la société, des normes et des valeurs, des droits et des responsabilités ainsi que des actions ou des attitudes qui peuvent diminuer les tensions ou les conflits dans la société. Je trouve que c’est une très belle porte d’entrée pour parler des droits des enfants.