Par Benita Kanozayire et Annie Gravel


C’est la rentrée scolaire, on réfléchit à nos pratiques, on planifie et on se prépare l’année scolaire avec un nouveau regard, de nos nouveaux élèves. Il y a un peu plus d’un an, Benita partageait quatre gestes-clés pour une éducation antiraciste en classe. Parmi ceux-ci, on retrouvait celui de diversifier nos bibliothèques. Annie avait alors préparé une liste de plus de 100 titres francophones avec des protagonistes racisé.e.s pour vous guider dans vos choix. Aujourd’hui, nous voulons relancer la discussion.

Où en êtes-vous dans la diversification de votre bibliothèque de classe? Dans votre enseignement?

Quels gestes concrets avez-vous mis en place pour que tous vos élèves puissent se retrouver dans les œuvres offertes dans votre classe?

Qu’allez-vous faire de plus, cette année, pour que vos élèves blancs s’ouvrent aux autres?

Quelques constats édifiants

En 2015, la Cooperative Children’s book center de l’Université du Wisconsin-Madison avait publié le résultat de leur recherche sur la diversité dans la littérature jeunesse. La grosseur du miroir représente le pourcentage d’œuvres dans lesquelles le personnage se retrouve. Avec une très grande majorité blanche, il y avait encore beaucoup à faire!