Tango entre le livre et la vidéo

Parce que ça fait désormais partie de leurs responsabilités professionnelles, les enseignants et enseignantes sont de plus en plus soucieux d’intégrer les TIC de manière pertinente et efficace. Travailler avec des vidéos permet d’élargir le spectre de ses méthodes d’enseignement, ce qui n’est pas un mince avantage. C’est sans parler de la passion dévorante de certains élèves pour des chaînes YouTube. Partir de leurs intérêts est rarement une mauvaise idée.  Donc, en ce début d’année, je me suis intéressée aux rapprochements entre la littérature pour la jeunesse et les contenus en format vidéo.

 

BookTube : Le YouTube du livre

Pour commencer, le BookTube, comme son nom l’indique allie le livre à la vidéo sur YouTube. Les booktubeurs sont ainsi des amateurs de littérature qui partagent leurs impressions sous forme de capsules filmées. Il y a différentes façons de parler de livres et de littérature sur YouTube. Selon moi, les vidéos sont dignes d’intérêt quand la personne donne des avis éclairés et sincères sur les livres. Il y a plusieurs booktubeurs qui produisent des critiques pertinentes et bien construites; pas tous, cependant…

En contexte scolaire, l’écoute de vidéos peut devenir un moyen d’apprendre ce qu’est la critique littéraire et quelles sont les qualités d’une critique réussie. Pour voir quelques bons modèles, vous pouvez entre autres vous tourner vers la chaîne animée par les libraires de la Librairie Monet :  5-10-15

La production de vidéos de type BookTube, par les élèves, constituera un moyen différent de développer leurs compétences en communication orale. Pour les plus timides ou anxieux (particulièrement au secondaire), pouvoir faire un exposé vidéo vu uniquement par l’enseignant enlève une tonne de pression.

Les élèves les moins gênés (âgés entre 12 et 21 ans) peuvent partager leurs vidéos  de coups de cœur littéraires québécois dans le cadre d’un grand concours mis en place par l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) et les salons du livre du Québec. L’édition 2017 du concours tire à sa fin et seuls les jeunes de la grande région de Montréal peuvent encore participer (pour les autres, le concours sera à nouveau lancé en novembre, pas de souci!). Les détails se trouvent sur les site Livre-toi.ca

 

Application Magisto (NB. je suis la preuve vivante que même les nuls peuvent l’utiliser!)

Les plus jeunes qui ne sont pas mûrs pour se lancer dans le BookTube ne sont pas en reste. J’ai récemment commencé à utiliser une application fort sympathique pour faire de courts montages vidéo à partir de photos. On choisit quelques photos (disons 7-8), on sélectionne un thème visuel, puis une bande sonore. Et le tour est joué!

Cet outil peut facilement servir aux enseignants et aux élèves désirant présenter leurs coups de cœur littéraires avec originalité.  Durant une matinée pluvieuse, nous avons tenté l’expérience, ma fille de 7 ans et moi.  Le résultat n’est absolument pas parfait esthétiquement, mais le but était de s’amuser avec les livres et la technologie, sans que ce soit compliqué (objectif largement atteint!). Voici

 

Quand la bande dessinée prend vie

Plusieurs illustrateurs québécois que vous appréciez sans doute beaucoup (Isabelle Arsenault, Geneviève Godbout, Patrick Doyon, etc.) participent à un grand projet de La Pastèque et de Télé-Québec, intitulé Tout garni. C’est une initiative numérique qui allie la bande dessinée, l’animation vidéo et l’interactivité. Chaque mois, un illustrateur propose un épisode, un peu comme s’il s’agissait d’une course à relais.

Ça vaut vraiment la peine d’aller y jeter un œil, ne serait-ce que pour observer le style employé par un illustrateur, puis faire des comparaisons avec sa production de livres. Si vous utilisez le concept « auteur /illustrateur du mois », ce peut être un excellente idée d’aller découvrir l’épisode qu’il a produit pour « Tout garni » comme entrée en matière.

Vous connaissez la bande dessinée Le grand méchant renard? Elle est formidablement drôle! Pour faire suite à la lecture, je vous recommande d’explorer le contenu interactif proposé par l’éditeur Delcourt. On prend le contrôle des aventures du renard le plus pathétique au monde (qui est aussi le plus attachant).  Des activités plus ludiques que pédagogiques, il en faut un peu aussi, non?

 

La série de romans Skeleton Creek

Avant de conclure, je ne pouvais passer sous silence l’existence d’une oeuvre mêlant, de manière plutôt réussie, l’écriture romanesque et le contenu vidéo. Skeleton creek, de Patrick Carman, ce sont d’abord des romans, qui se font passer pour des journaux intimes. L’esthétique de l’objet-livre est bien calquée sur le journal, avec sa couverture à l’image de celle d’un carnet, son papier ligné, sa police de caractère imitant l’écriture manuscrite. Ainsi, de faux journaux intimes ont l’air bien réels, ce qui risque de faire trembler le lecteur. Eh oui, les Skeleton Creek proposent un récit d’épouvante, dont le suspense est bien mené.

Pour donner encore davantage la chair de poule au public, les romans sont accompagnés de vidéos. Le narrateur, un adolescent nommé Ryan, est empêché par ses parents de contacter sa meilleure amie, Sarah. Cette dernière correspond avec lui grâce à des messages vidéo qu’elle lui envoie et que le lecteur peut visionner sur le site http://sarahfincher.fr .Il y a donc du contenu filmé qui ponctue la lecture, tout en maintenant l’ambiance agréablement lugubre.

La série ne correspond pas au type d’oeuvre qu’on place  habituellement dans les listes de lectures obligatoires. Cela dit, elle est capable de capter l’attention de lecteurs récalcitrants. Ce serait donc une série à recommander dans les lectures aux choix des élèves.

 

Un sujet trop vaste

Il serait illusoire de vouloir traiter le sujet de manière exhaustive. Il existe bien trop de façons de faire danser ensemble l’univers de la lecture et celui de la vidéo. Il faudrait aussi, éventuellement, parler des lectures Facebook de l’auteure Valérie Fontaine, des projets littéraires type book trailers, des chaînes YouTube d’auteurs ou illustrateurs, etc.  Bref, j’ai du contenu en réserve pour un prochain article.

Pour vous procurer les livres dont il est question dans l’article…


By | 2017-10-01T08:21:46+00:00 août 28th, 2017|0 commentaire

Laisser un commentaire