Par Rachel Cournoyer


C’est décembre! La féerie de Noël est bel et bien entamée dans vos classes…

Outre les beaux décors, les vacances qui approchent et les lutins qui viennent nous jouer des tours dans les classes, les enfants aiment parler des cadeaux qu’ils ont demandés au Père Noêl. Ils se font si souvent répondre : « As-tu été sage pour mériter ces beaux cadeaux?». Les présents peuvent être une source de motivation et d’excitation pour les jeunes à l’arrivée des fêtes. Et c’est tout à fait normal! Nous vivons dans une société où la consommation est omniprésente.

Le mois de décembre est donc l’occasion parfaite pour entamer de belles discussions autour de la consommation responsable, et comprendre que ce qui nous rend heureux ne rime pas toujours avec des objets coûteux!

Voici quelques albums, pour petits et grands, qui pourront alimenter de belles discussions, faire réfléchir vos élèves et les conscientiser face à leur rôle de consommateur averti. Je propose également des livres qui montrent que l’instant présent et les petits moments passés avec les gens qu’on aime sont plus importants que tous les présents!

Le livre où la poule meurt à la fin -François Blais et Valérie Boivin

Catherine la poule est dépensière à l’excès. Elle achète tout et n’importe quoi: vêtements, meubles et gadgets en tous genres, quitte à finir criblée de dettes. Elle est la reine du « magasinage » et des cartes de crédit. À quoi bon économiser quand on sait que son temps est compté ? Ainsi, quand son heure est venue et qu’on lui demande de se confesser, Catherine n’a pas de regret, ou peut-être bien qu’un seul! (résumé de l’Éditeur).

Cet album de François Blais et Valérie Boivin aux éditions 400 coups est parfait pour introduire le sujet de la consommation responsable avec humour!

Bien que l’on sait que notre destin est tous le même, est-ce que de dépenser sans compter est le bon choix à faire?

Après la lecture interactive de cet album, je propose aux élèves de se placer en petits groupes de discussion. Ils pigent une question éthique et discutent de leur point de vue en lien avec celle-ci. Si vous travaillez souvent les réflexions éthiques avec vos élèves, pourquoi ne pas partir de questions qu’ils inventent à partir de l’album!

Voici quelques pistes de réflexions intéressantes, dont certaines ont été reprises de l’article de Caroline Léveillé, que vous pouvez consulter au lien suivant http://enseignerlitteraturejeunesse.com/2019/02/19/le-livre-ou-la-poule-meurt-a-la-fin-comment-exploiter-cet-album-en-lice-pour-le-prix-jeunesse-des-libraires/  :

Existe-t-il une corrélation entre la quantité d’objets que nous possédons et notre sentiment de bien-être?

Qu’arriverait-il si chaque individu faisait le choix, comme Catherine, de dépenser sans compter?

Quelles sont les raisons qui nous incitent à consommer?

Est-ce que le fait de consommer nous donne envie d’encore plus consommer?

Est-ce que consommer nous rend heureux?

Pour aller plus loin, l’office de la protection du consommateur propose des activités clés en main à faire en classe, et ce pour tous les niveaux d’âge. En voici une qui pourrait être réalisée après la lecture de l’album, au 3e cycle :

https://www.opc.gouv.qc.ca/zone-enseignants/liste-activites/activite/bd-consommation-responsable/

Top car -Davide Cali et Sébastien Mourrain

Jacques a une petite voiture pas belle, pas rapide, mais pas mal quand même. Chaque jour, en se rendant au travail, il passe devant un panneau qui présente Vénus, la plus belle et la plus rapide des voitures, celle qui plaît le plus aux jolies filles. Jacques commence à en rêver la nuit. Il lui manque un bon paquet d’argent mais il décide d’explorer toutes les solutions pour pouvoir l’acquérir ! Sous-couvert de ce banal monsieur Jacques, cet album dénonce avec une dose de dérision les travers de la société de consommation, qui n’a de cesse de créer de nouveaux besoins et de nouveaux désirs, jusqu’à l’absurde… (Résumé des Éditions des éléphants)

Ah les publicités! Elles sont partout. Et on ne se rend pas toujours compte de l’intention cachée derrière ces images qui attirent souvent notre oeil…et notre envie! Cet album démontre bien qu’on ne se lasse jamais d’être influencé par les publicités et qu’on en veut toujours plus. Vous pourriez questionner les élèves en lien avec leur vécu:

À quoi servent les publicités selon toi?

Quelle type de publicité préfères-tu?

Est-ce que certaines publicités exercent une influence sur toi? Lesquelles?

Comment t’influencent-elles dans tes choix? 

Y-a-t-il de bonnes et de moins bonnes publicités selon toi? 

Il est primordial d’amener les élèves à développer un jugement critique face aux médias et à la publicité, à différencier les besoins des désirs et à s’informer judicieusement avant de prendre une décision d’achat.

En grand groupe, je vous suggère d’analyser des publicités que l’on voit couramment (ex: publicité de jouets, shampoing, voitures, etc). La grille ci-dessous, créée par l’office de la protection du consommateur, permet d’analyser en profondeur ces annonces et de reconnaître les stratégies publicitaires utilisées pour vendre les produits.

https://www.opc.gouv.qc.ca/fileadmin/media/documents/zone_enseignants/OKGrille_decodage_publicite_derriere_image.pdf

Pour conclure, les élèves pourraient créer une affiche collective qui explique la différence entre un besoin et un désir, ce qu’est une publicité, à quoi elles servent et quelles sont les effets sur les enfants.

Je suis riche –Angèle Delaunois et Philippe Béha

Est-ce que c’est l’argent qui fait de nous des personnes riches?D’ores et déjà, les élèves auront leur opinion à dire sur cette question. En regardant la 1ère de couverture, amenez les élèves à se questionner: Pourquoi l’enfant dit qu’il est riche? Quelles sont ses richesses selon vous? De quoi l’histoire va nous parler?

Le duo Delaunois/Béha nous parlent ici de la vraie richesse…Celle qui englobe les petits moments qui nous rendent heureux, les personnes qui nous sont chères, et qui nous fait prendre conscience de notre chance de vivre dans un pays où l’on peut apprendre et se sentir en sécurité.

Sans être moralisateur, cet album nous fait prendre conscience de la vraie valeur de ce qui nous entoure et qu’on n’a pas besoin de grand-chose pour être vraiment riche. Amenez les élèves à dégager le message de l’auteur et à discuter ensemble de ce qui les rend riches dans leur vie, autre que l’argent.  Avec les petits, un recueil collectif à la manière d’Angèle Delaunois pourrait être créé et offert aux parents en cadeau de Noël. Une belle façon de voir la richesse…autrement!

Les petits riens qui font du bien et qui ne coûtent rien – Élizabeth Brami

Quels sont les moments dont on se souvient le plus même s’ils peuvent sembler banals pour d’autres?

Ce recueil présente une multitude de petits moments, que l’on vit tous dans notre quotidien, et qui nous font sourire à chaque fois, même s’il ne s’agit pas de grand-chose! Ce sont surtout ceux que nous garderons toujours dans notre cœur. Voici quelques exemples tirés du livre d’Élizabeth Brami:

«Lécher un plat, surtout après la préparation d’un gâteau au chocolat».

«Être un peu malade, un jour d’école bien sûr, et se faire dorloter à la maison par sa mère. »

Après avoir lu quelques exemples, je proposerais aux élèves de créer un recueil de classe, à offrir en cadeau aux parents pour Noël. Chaque enfant doit inventer un ‘’petit rien qui fait du bien et qui ne coûte rien’’, qui les rend heureux, en se laissant inspirer par ce qu’ils vivent pendant leurs vacances des fêtes. Voici quelques exemples d’élèves pour vous inspirer:

«Rester au lit, jusqu’à midi, en écoutant des films de Noël avec ma mère, mon père et ma chienne Molly.»

«Faire une bataille de boules de neige, puis rentrer, les mains toutes mouillées, avec l’odeur du chocolat chaud que maman nous a préparé».

Un cadeau venant du coeur,  qui sera assurément apprécié des parents 😉

Le royaume du rien du tout –Ronald Wohlman et Dylan Hewitt (comme des géants)

Dans le royaume de RIEN DU TOUT, il n’y a vraiment RIEN. Ni jouet, ni télévision, ni téléphone, ni vélo. RIEN de RIEN. Pourtant, le Roi, la Reine, la Princesse et le Prince forment la famille la plus heureuse de TOUTES ! Parce qu’ils s’aiment plus que TOUT. Et ça, c’est vraiment QUELQUE CHOSE !  (Résumé -Comme des géants)

Avant de laisser nos cocos partir pour les vacances de Noël, voici un album qui porte un message bien fort : ne rien faire du tout, c’est vraiment quelque chose!  À offrir en lecture cadeau à vos élèves pour souligner l’importance d’apprécier le moment présent et les moments en famille, à ne rien faire d’exceptionnel!

Les trois derniers albums permettent de revenir à l’essentiel, et se rappeler que ce sont les petits moments avec les êtres qui nous sont chers qui forment les plus grandes richesses. Ce n’est pas l’acte de consommer qui nous rendra heureux à long terme. Ce sont les bisous, les câlins, les fous rires et les sourires échangés, qui sont grandioses!

Vous n’arriverez sûrement pas à enlever de la tête de vos petits que Noël rime avec cadeaux, mais vous aurez laissé un message fort considérable sur l’importance du moment présent et des petits instants de bonheur au quotidien…sans jouets ni rien!

Voici les albums dont il est fait mention dans l’article…