Par Julie Robert


C’était hier. C’était la Journée littéraire 2015 organisée par l’AQEP! C’était LA journée à ne pas manquer!

Vous étiez nombreux à être présents!  Pour ceux et celles qui n’auraient pas eu la chance d’y assister, deux choses…L’une, croisons les doigts pour qu’un tel événement se reproduise d’année en année, pour que l’AQEP en fasse une tradition! 🙂  L’autre, j’étais sur un nuage en sortant de cette journée, une journée qui donne des ailes et qui inspire. Voilà pourquoi je me permets de vous partager mes impressions et mes coups de cœur à travers cet article!


Les albums sans texte, une multitude de possibilités

Atelier donné par Marie Dupin de Saint-André et Isabelle Montésinos-Gelet

Quoi de mieux que de commencer cette journée avec deux femmes que j’admire, deux personnes qui transmettent à travers le Québec leur passion pour la littérature jeunesse ainsi que leur expertise!  Marie et Isabelle ont encore une fois réussi à nous faire découvrir des petits trésors! Une heure et demie…j’en aurais pris encore plus, c’est certain! 🙂

«L’importance de la lecture contemplative et non pas de la lecture sportive.»  Ce n’est pas une question de quantité! Prenez le temps de lire des œuvres de qualité à vos élèves.  Exploitez des albums sans texte dans votre classe! Ils vous permettront de faire un travail de scrutation précis et de travailler différentes stratégies (choisir des indices, prédire, relire, inférer, etc.). Une multitude de possibilités d’exploitation s’offriront à vous!

Deux coups de cœur présentés lors de cet atelier (cliquez sur les premières de couverture) :

bouh!    il était plusieurs fois

Section consacrée aux albums sans texte sur le blogue : albums sans texte


Enseigner l’oral à partir de la littérature jeunesse

Atelier donné par Christian Dumais et Lizanne Lafontaine

Enseigner l’oral dans ma classe. Voilà l’une de mes préoccupations! J’ai souvent l’impression de ne pas suffisamment m’y attarder…

Christian Dumais est un passionné! Pendant plus d’une heure, il nous a fait comprendre toutes les possibilités que peut amener l’exploitation de la littérature de jeunesse pour enseigner différents actes de parole. Mais qu’est-ce qu’un acte de parole? «Un acte de parole est un énoncé réalisé par un locuteur dans une situation donnée» (Dubois et al., 2001) Ciblez les besoins de vos élèves et faites un enseignement opportuniste en utilisant les albums de jeunesse comme point d’appui.

Le cinéma de SomersetUn exemple donné (Dumais et Lafontaine) :

Exploitez ce livre et faites un atelier sur les salutations.

Acte de parole : Interagir dans des rituels sociaux-Saluer et répondre à une salutation.


L’illustration, la grande oubliée de la littérature de jeunesse

Atelier donné par Jacques Pasquet

Jacques Pasquet_Source-Marie-Élaine BoisclairConnaissez-vous Jacques Pasquet? J’avais eu la chance de le découvrir grâce à Isabelle Montésinos-Gelet, mais jamais de le rencontrer. C’est maintenant fait! 🙂 Une rencontre que je vous souhaite de pouvoir faire à votre tour, au moins une fois dans votre vie!!!

Jacques Pasquet est un grand passionné et un être des plus généreux!  Il se livre à nous, nous partage des anecdotes de sa vie, nous partage sa passion pour la littérature de jeunesse…

«Faites travailler votre IMAGE-ination!», nous a-t-il dit! Nous, les enseignants, sommes des passeurs. Nous avons la chance de jouer un rôle clé dans la vie des enfants. Il en tient donc à nous de leur offrir la possibilité de se faire leur propre représentation de l’image. Nous devons les amener à observer les illustrations en les questionnant durant la lecture. Nous pouvons faire vivre les livres!

La richesse de l’album réside sans aucun doute dans ce rapport collaboratif entre texte et image d’où l’importance de ne pas uniquement s’attarder au texte, mais également aux illustrations.

«Tout album qu’on offre à l’enfant est la porte d’entrée à la culture.»

À découvrir : http://www.jacquespasquet.com/


bas-de-page-article-blogue