Une lecture d’été pour vous, et vos grands lecteurs!

par Amélie Ponton

Vous cherchez quoi lire cet été qui vous permettra de passer un bon moment ET qui vous sera utile dans votre prochaine classe de 6e année ?  J’ai trouvé pour vous!  Personne n’est resté indifférent devant « PAX et le petit soldat » parmi les enfants et les adultes à qui j’ai recommandé ce roman.  Il est maintenant bien en haut du temple de la renommée des livres lus par mes élèves cette année!

Ce lauréat du Prix Jeunesse de libraires 2018, écrit par Sara Pennypacker, est tout simplement un chef-d’œuvre.  Une histoire d’amitiés, de résilience, de connaissance de soi.  Pax, le renard, et Peter, jeune adolescent, sont tout de suite devenus un duo inséparable lors de leur rencontre à un moment vulnérable de leur vie.  Lorsque la guerre imminente les sépare brusquement, ils n’ont qu’une idée en tête : se retrouver.  Le garçon et l’animal vivront chacun leur parcours initiatique alors que Peter réapprend à faire confiance et Pax découvre le monde sauvage.  Au fil de sa lecture, le lecteur ne peut s’empêcher d’imaginer d’émouvantes retrouvailles.  Les illustrations magnifiques de Jon Klassen, peu nombreuses mais si efficaces, le plongent quant à elles au cœur de l’histoire.

________________________________________________________________________________

Une fois remis de vos émotions, voici quelques pistes à exploiter avec vos élèves :

1.Étudier l’évolution des personnages et la relation entre ceux-ci

À travers les épreuves et les rencontres, chacun des personnages, même secondaires, est transformé petit à petit.  Il serait intéressant d’élaborer un schéma représentant les liens entre les personnages et l’impact qu’ils ont pu avoir les uns sur les autres à la suite de paroles, de gestes ou de certains événements.

2.Écrire à la manière de l’auteure

  1. Arrêter la lecture avant la fin et laisser les élèves imaginer la conclusion. Est-ce que les deux grands amis inhabituels se retrouvent?  Ou pas.  Comment se déroulent les retrouvailles?  Quelle est leur réaction respective?
  2. Composer une histoire mettant en vedette un enfant et un animal en utilisant le même système énonciatif que le roman, c’est-à-dire une structure en parallèle. Pourquoi pas leur propre animal de compagnie?  Que se passerait-il s’ils étaient soudainement séparés?
  3. En faisant des recherches approfondies, tout comme l’auteure, ils pourraient raconter une journée dans la peau d’un animal, en intégrant ses pensées, ses désirs.

Relier des œuvres en elles

La thématique des relations humains-animaux touche beaucoup les jeunes lecteurs.  Voici quelques titres à mettre entre les mains des élèves qui voudront poursuivre leurs lectures sous ce thème :

« L’œil du loup », Danniel Pennac

« Cabot-Caboche », Danniel Pennac

« Le meilleur chien du monde », Michael Morpurgo

« Cheval de guerre », Michael Morpurgo

« Les aventures de Bill Bilodeau, l’ami des animaux 1. Tommy l’enfant-loup », Samuel Archibald (Lauréat PJL 2017)

Ils pourront ensuite établir des comparaisons au niveau de l’histoire, de l’évolution des personnages, de la relation entre ceux-ci, puis en faire une appréciation et parler de leurs préférences.

______________________________________________________________________________

Je vous laisse sur la plume poétique et poignante de l’auteure :

« Pax et lui, étaient-ils donc…séparables?  Non, ils ne l’étaient pas.  Peter avait même parfois eu l’impression étrange que Pax et lui se confondaient.  La première fois qu’il avait ressenti cela, c’était la première fois qu’il avait emmené Pax à l’extérieur.  Le renardeau avait vu un oiseau et avait tiré sur sa laisse, tout tremblant, comme électrisé.  Et Peter avait vu l’oiseau à travers les yeux de Pax – le vol miraculeux, l’impossible liberté, la vitesse de l’éclair.  Il avait senti des frémissements parcourir sa propre peau, et ses propres épaules brûler, comme s’il avait voulu que lui poussent des ailes.

C’est arrivé à nouveau cet après-midi.  Il avait vu la voiture faire demi-tour et partir comme si c’était lui qu’on abandonnait.  Son cœur s’était emballé d’affolement. »

© Sara Pennypacker, « PAX et le petit soldat », Gallimard jeunesse,p.23-24

Bonne lecture et…préparez vos mouchoirs!

Pour vous procurer les romans dont il est fait mention dans l’article :


By | 2018-06-05T07:45:13+00:00 juin 5th, 2018|0 commentaire

Laisser un commentaire